Ce trio vocal, né de rencontres musicales et joyeuses, est formé de Virginie Becamel, Gaëlle Lévêque et Emmanuelle Aymès.

Ensemble, elles s’approprient un répertoire de poésies, de chants traditionnels et contemporains, en langue des Pays d’Oc, avec des arrangements originaux et des airs de composition propres à la mode Diga Me’n Diga ! Tu m’en diras tant !

Malavalisc est le 2e projet du groupe Diga Me'n Diga. 

Velhada, créé en 2019, n'est plus diffusé aujourd'hui.

MALAVALISC

Concert Polyphonique Ensorcelant

La sorcière est présente dans toute la Provence.

Elle est pourtant la grande absente des chansons populaires : imperceptible, insaisissable, comme si le simple fait de la mentionner pouvait porter malheur.
A partir d'anecdotes, de témoignages recueillis et d'un travail de recherche documentaire, Malavalisc a reconstitué ses multiples facettes.

Ensorceleuse, guérisseuse,

lanceuse de malédictions, détentrice des savoirs secrets de la nature et des cycles de la vie... La sorcière exerce un pouvoir de fascination intense. 
Par sa seule volonté, le cours de la vie de ses victimes peut prendre un tournant désastreux. Au contraire, elle est capable de soigner les plaies les plus mortelles, par sa connaissance affutée des plantes, des éléments et des secrets de l'au-delà.
Elle côtoie des créatures sournoises et terrifiantes, comme le Matagot, le chat qui enrichit son propriétaire, mais qui le fait périr si celui-ci le néglige, ou la Chaucho-vièio, qui s'accroupit sur la poitrine des endormis jusqu'à leur provoquer des cauchemars.

DSC_0063 1.jpeg

Malavalisc est un concert polyphonique

porté par trois femmes. Guitare, métallophone, balai-basse, cordes frottées et percussions soutiennent leurs voix complices. Les chants qui composent leur répertoire musical sont en majorité des créations originales. 

Certains textes sont puisés dans la littérature de Provence et du Languedoc (Frédéric Mistral, Anfos Tavan, Rose-Anaïs Roumanille, Gustave de La Fare Alais, ou Antoine Fabre d'Olivet). D'autres sont des créations originales, inspirées de bribes poétiques, d'éclairages historiques et d'affabulations légendaires. 

Malavalisc permet d’aborder la condition féminine

au travers de la représentation de la sorcière, faisant ainsi écho aux mouvements féministes actuels. Inspirées par ce personnage à la fois bouc émissaire et rebelle insaisissable, elles ont conçu ce spectacle comme une invitation à la liberté d’expression et à l’inventivité. Malavalisc explore les espaces imaginaires où l’entraînent les chuchotements de la sorcière.